Comment mettre fin à une relation extra-conjugale sans problème ? 

rupture extra-conjugaleMettre fin à une relation extra-conjugale peut être compliqué : entre rancœur, regrets, peur de blesser l’autre, les difficultés sont les mêmes que pour une rupture dans une relation classique. Et pourtant, c’est parfois nécessaire lorsque la relation prend des proportions telles que vous risquez d’être découvert par votre femme du jour au lendemain ! On vous explique comment bien gérer la fin de votre relation extra-conjugale sans problème.

Comment bien gérer la fin de votre relation extra-conjugale sans problème ?

Préparer la rupture

Vous devez pour commencer bien préparer la rupture. Car mettre fin à une relation extra-conjugale ne se fait pas sur un coup de tête du jour au lendemain. Vous devez donc bien y réfléchir !

L’une des clés pour peser le pour et le contre objectivement est de passer du temps seul : si vous restez tout le temps avec votre partenaire adultère, vous ne pourrez pas prendre de recul sur votre relation ! Eloignez-vous quelques temps et mûrissez votre décision. Ne laissez pas la relation empiéter sur votre vie et prenez du temps pour vous : faites du jogging, des activités avec vos enfants, allez vous prélasser dans un parc… Evitez évidement les endroits où vous avez l’habitude de retrouver votre amante !

Cette période d’éloignement vous mettra face à vos sentiments : est-ce que cette liaison est indispensable à votre bonheur ? Y mettre un terme est-elle la bonne décision à prendre ? Si la réponse à la deuxième question est oui, vous serez plus fort pour tenir à votre décision.

Une fois votre décision prise, il ne s’agit pas pour autant d’aller voir votre partenaire et d’improviser ! Vous devez préparer un plan pour lui annoncer votre décision. Si vous êtes proches et que votre liaison dure depuis longtemps, ne le faites pas par téléphone mais annoncez-le-lui en personne. Attention à bien préparer votre annonce car peut-être que le fait de la voir en personne ébranlera vos convictions…

Préparez-vous également à faire face à différentes réactions, que ce soit de la tristesse et des larmes, voire des supplications, ou de la colère et des insultes.

Pour annoncer votre rupture, pensez à choisir un endroit neutre et isolé au cas où cela tourne mal, pour ne pas attirer l’attention !

La rupture

La manière de lui annoncer votre rupture va dépendre aussi du caractère de la personne. Si elle a un caractère colérique et violent, il vaudra mieux éviter de rompre face à face.

Il est très important de faire preuve d’honnêteté lorsque vous rompez avec la personne. Expliquez-lui pourquoi vous mettez fin à la relation adultère pour ne pas qu’elle pense que c’est de sa faute ou qu’elle culpabilise. Laissez-la s’exprimer et donner son point de vue sur la question pour qu’elle ne sent pas que l’issue de la relation lui est imposée, tout en restant ferme sur votre position.

Ne laissez pas la conversation s’éterniser car plus vous en parlerez longtemps, plus vos convictions risqueront de s’ébranler !

La rupture doit marquer la fin de votre relation : coupez court à toute communication car si vous restez en contact, vous risquez de vous revoir ! Bien sûr, convenez de cela avec elle pour ne pas donner l’impression de fuir. Pour ne pas être tenté de relancer la relation, vous pouvez prendre des mesures radicales comme supprimer son contact de votre répertoire ou de vos réseaux sociaux !

Si jamais vous n’avez pas d’autre choix que de la revoir, par exemple si elle travaille dans la même entreprise que vous, évitez de déjeuner ensemble et limitez-vous à une relation purement professionnelle.

Après la rupture

Si jamais votre partenaire était au courant de votre relation adultère, assurez-lui que c’est terminé et que vous y avez définitivement mis fin. Concentrez-vous ensuite sur la reconstruction de votre relation qui aura certainement beaucoup souffert de cet adultère.

Si votre partenaire n’était pas au courant, vous pouvez choisir de lui avouer une fois la relation terminée si vous souhaitez être honnête ou si vous pensez qu’il risque de l’apprendre d’un moment à l’autre d’une autre personne (voir de votre partenaire adultère elle-même !). Cependant, tout dépend de la nature de la relation et de son caractère ! Il y a des situations dans lesquelles cela vous fera plus de bien à tous les deux de ne rien dire…

Surtout, ne vous laissez pas gagner par la culpabilité. Vous avez fait une erreur mais tout le monde en fait ! C’est terminé et vous ne recommencerez plus. Vous devrez travailler sur vous pour ne plus céder à la tentation et vous concentrer sur votre relation « officielle ».

Avec ces quelques conseils, mettre fin à votre relation adultère sans problèmes devrait être un jeu d’enfant ! Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action…

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire