En général, une femme trompée en veut davantage à la maîtresse qu’à son mari. Elle peut pardonner son mari puisqu’ils sont liés affectivement. La maîtresse est quant à elle perçue comme la responsable de la trahison et ne peut être que le mal incarné. La femme trompée en vient à souhaiter de rencontrer la maîtresse de son mari pour mettre les choses au clair et la pousser à s’éloigner de son homme. La plupart des femmes ayant été trompées ont du mal à passer à autre chose sans avoir eu cette discussion. Mais cette conversation est-elle vraiment bénéfique ? Si oui, que faut-il dire à la maîtresse de son mari ? Dans la suite de cet article, vous découvrirez comment vous comporter après avoir découvert le pot aux roses. Les questions abordées sont les suivantes :

  • Faut-il chercher à communiquer avec la maîtresse de son mari ?
  • Que lui dire concrètement, que ce soit par téléphone ou par message ?
  • Quelle attitude avoir ?

maitresseComment réagir après une infidélité ?

Après une trahison, deux réactions sont possibles : partir en sachant que la confiance est brisée à jamais, ou essayer de recoller les pots cassés. Bien souvent, il est possible d’arranger la situation avec un peu de volonté. Mais comment ?

Dans un premier temps, il est primordial d’avoir une discussion avec votre mari. Exprimez-lui vos sentiments, dites-lui à quel point vous êtes triste et expliquez-lui l’incompréhension dans laquelle vous plonge cette situation. Votre homme se sentira sans doute coupable et cherchera à se faire pardonner. Dans tous les cas, vous devez discuter tous les deux de la façon dont vous voyez l’évolution de la relation. Le mari fait-il toujours partie de la famille ? Votre décision dépendra en grande partie de cette conversation et de l’attitude de votre mari pendant celle-ci.

S’il s’agit vraiment d’une erreur et que votre mari se sent terriblement coupable de ce qui est arrivé, vous n’avez pas à chercher à contacter sa maîtresse. En effet, il est très probable qu’elle ne fasse plus partie du tableau désormais. En revanche, si votre homme hésite à vous quitter pour sa maitresse, la situation est tout autre. Vous devrez probablement chercher à parler avec sa maîtresse. Vous aurez besoin de savoir qui est cette femme : est-ce une dangereuse séductrice, ou une créature innocente ?

Avant toute chose, cherchez à améliorer les choses avec votre époux. S’il souhaite bel et bien vous quitter, il n’y a rien à faire. N’ayez pas recours aux menaces ou au chantage. D’après les psychologues, vous auriez même plus de chances de le récupérer en lui laissant sa liberté. Votre mari peut vous quitter à cause d’une passion nouvelle, mais il n’est pas exclu qu’il regrette sa décision. Il peut par exemple se rendre compte qu’il n’aime pas vivre avec sa maîtresse. La cohabitation se passera peut-être moins bien que ce qu’il s’était imaginé. 

La passion n’est pas toujours suffisante pour assurer une vie commune harmonieuse. Il n’est pas impossible qu’après quelques jours en compagnie de sa maîtresse, votre mari souhaite retourner à vos côtés. Le cas échéant, la décision de l’accepter sera vôtre. Souvent, lorsqu’une personne retrouve sa liberté, la réalité n’est pas à la hauteur de ses espérances. Elle se rend alors compte que c’est surtout l’interdiction qui suscitait son désir. 

Comment se comporter si la maîtresse de votre mari interfère dans votre vie de famille ? Dans un premier temps, essayez de régler les choses avec elle par vous-même. Si les résultats ne sont pas concluants, votre mari doit prendre les choses en main. Si la maîtresse a proféré des menaces, allez voir la police. Vous seule pouvez améliorer la situation. Si vous n’agissez pas, les événements ne se dérouleront sans doute pas de la manière que vous souhaitez.

Rencontrer la maîtresse de son mari : trois cas de figure

Faire une scène

Vous n’oublierez pas ce moment de sitôt. Vous pouvez entrer en contact avec la maîtresse de votre mari par téléphone ou en face à face. Il est très probable que vous évacuiez votre colère, votre peine et votre rancune en vociférant des insultes, voire en menaçant l’intéressée. Il n’est pas impossible que vous en veniez aux mains. Cette dernière situation est cependant rare puisque des poursuites pénales peuvent être encourues. 

Résumé de la situation :

  • Libérer vos émotions vous procure une sensation de soulagement,
  • La maîtresse est considérée comme une victime aux yeux d’autrui et non comme une séductrice coupable,
  • Votre mari cherchera à venir en aide à sa maîtresse et ne souhaitera plus continuer avec vous,
  • Plusieurs personnes seront témoins d’une scène gênante,
  • Vous serez confrontée à une perte de confiance en vous-même,
  • Si jamais vous avez des enfants et que la relation de votre mari et de sa maîtresse devient sérieuse, vous risquez d’avoir à interagir avec elle par la suite. Ceci n’est pas évident après une scène scandaleuse…

Le bilan n’est pas très glorieux. Il faut donc éviter à tout prix de se comporter de cette manière. Si cette solution peut sembler la plus facile, elle sera pourtant à l’origine de répercussions négatives. Votre mari n’aura certainement pas envie de retourner à vos côtés si vous avez une telle attitude.

Demander à la maîtresse de s’éloigner

Vous pouvez penser qu’implorer la maîtresse de votre mari de le quitter vous permettra de régler la situation. En trouvant les bons mots et en suscitant sa pitié, elle décidera peut-être de ne pas briser votre famille. Vous chercherez alors à prendre contact avec elle et à la rencontrer, autour d’un café par exemple. La maîtresse acceptera très certainement.

En effet, cette situation et votre demande confèrent un sentiment de pouvoir et de dominance à la maîtresse. Elle n’est plus seulement la maîtresse de votre mari mais de la situation. Vous serez probablement humiliée. 

Malheureusement, l’issue de cette rencontre ne sera sans doute pas positive. Votre rivale acceptera de vous rencontrer par pure vanité et pour flatter son égo. Rien de ce que vous ne pourrez lui dire n’améliorera votre situation. Aucun argument logique ne pourra convaincre la maîtresse de votre mari, car la passion est plus forte que la raison. Si votre mari et sa maîtresse s’aiment et décident de partir ensemble, vous ne pourrez rien y changer.

Intimider la maîtresse

Dans une telle situation, il est bien possible que vous soyez prête à tout pour protéger votre vie de couple. Si votre mari n’est pas en mesure de vous nuire, vous pouvez essayer d’intimider sa maîtresse. Il existe plusieurs moyens de l’évincer.

Toutefois, il est important de noter que les méthodes d’intimidation ne seront pas efficaces si la maîtresse est sentimentalement impliquée. En revanche, si cette dernière considère votre mari seulement comme un amant, elle préférera sans doute le quitter. En effet, alors qu’elle pensait profiter d’un passe-temps agréable, cette situation ne lui apportera que des problèmes. Dans un premier temps, vous aurez l’impression que vous avez gagné et que votre mari est entièrement vôtre. Toutefois, il est très possible que la situation se détériore par la suite.

Si votre mari était amoureux de sa maîtresse, il souffrira de cette rupture et vous en tiendra responsable. S’il vous a trompée parce que votre vie de couple ne le satisfaisait plus, il recommencera certainement avec une autre. Par ailleurs, votre homme risque de ne pas apprécier que vous ayez agi de la sorte dans son dos.