L’adultère n’entraîne pas nécessairement une rupture, mais elle est toujours le symptôme d’un problème relationnel. Celui qui se tait face à l’infidélité a une double responsabilité : pour lui-même et pour son conjoint. Celui qui choisit d’être direct provoque la douleur. Que faire dans une telle situation ? Est-il nécessaire d’avouer son infidélité ou de la nier ? Réponses !

nier une infidelite

Est-il nécessaire de parler de l’infidélité ?

“Parler ou ne pas parler, telle est la question”, comme le dit le vieil adage. Voyons si nous pouvons y voir clair. Combien de fois avez-vous entendu des histoires de mecs qui jurent amour et dévotion à leur épouse tout en ayant des maîtresses et de nombreuses aventures à côté ? Les sites de rencontre extra-conjugaux ont favorisé cette tendance d’ailleurs.

Qu’en est-il des cas d’épouses fidèles qui n’ont jamais “tourné le dos”, mais qui reconnaissent volontiers une perte d’amour dans une relation et souhaitent secrètement l’indépendance et le sexe avec d’autres partenaires ? De tels faits peuvent-ils être considérés comme une infidélité ? Il s’agit incontestablement d’une infidélité. Et si l’infidélité peut être définie comme corporelle dans le premier cas, l’infidélité morale peut être définie dans le second.

Qu’en est-il d’un baiser passionné ? Est-il nécessaire de parler d’infidélité quand il n’y a eu qu’un baiser ? Ce scénario peut être décrit comme une relation au bord de l’éclatement. C’est cette caractéristique qui vous permet de changer de partenaire. Une personne se trouve à la croisée des chemins : elle peut aller plus loin ou reculer dans le temps, ou bien s’écarter, couper les anciennes connexions et ne pas entretenir une relation nouvellement formée.

Dans ce cas, il est inapproprié de parler d’infidélité et de se lancer dans des réflexions philosophiques sur le début de la fin. Le premier et seul indicateur de l’adultère est le sexe en parallèle. Pas les idées, les mots ou les souhaits, mais l’action, la réalité du contact.

Cinq raisons principales pour lesquelles avouer son infidélité à son conjoint ou sa conjointe

Il arrive que des personnes avouent avoir été infidèles. Même les psychologues expérimentés n’affirment pas clairement qu’une telle démarche est juste. Tout est trop personnel et repose sur la personnalité des deux partenaires – certains exigent juste la vérité (même si elle est amère), tandis que d’autres préfèrent ne rien savoir et sont prêts à “faire l’autruche”.

Pourquoi des individus admettent-ils volontiers une infidélité ? Pourquoi certaines personnes sont-elles persuadées qu’il est nécessaire d’en parler ? Il existe plusieurs motivations communes.

La vengeance et le besoin de se faire remarquer

Parfois, ils se brouillent à cause de frictions et de malentendus, et non par manque d’amour. La confession d’un adultère semble être un effort pour attirer l’attention, car il y aura presque certainement une controverse. Parler ouvertement d’infidélité, en le regardant dans les yeux, est une merveilleuse occasion de se venger de son conjoint pour toutes ses inattentions et ses malentendus, de porter des accusations et de lui faire du mal.

Tous les mystères ont été exposés

Certains sont tellement certains qu’il sera difficile de le dissimuler pendant longtemps qu’ils parlent d’infidélité – ils en parleront, et cela finira par atteindre le partenaire. Et ils sont nombreux.

“La dignité de l’âme”

Certains pensent cependant que la reconnaissance volontaire est quasiment noble et qu’elle contribuera au bon règlement du litige. Comment pourrait-il en être autrement, étant donné qu’il a accompli un acte héroïque et s’est soumis à la clémence de son partenaire ?

Il attend maintenant la décision de sa compagne. Pourquoi utilise-t-on des guillemets ici ? C’est une manipulation flagrante, un effort pour faire pression sur la sympathie, car cela n’a rien à voir avec un véritable remords. Cette technique échoue souvent.

Faites envie à votre conjoint, et ravivez l’intensité antérieure de la relation

La monotonie et le feu de la passion qui s’estompe, le besoin de prouver votre valeur à votre conjoint, le désir de vous assurer que vous êtes toujours intéressé par votre partenaire – ce ne sont là que quelques-unes des raisons pour lesquelles les individus choisissent de discuter de leurs activités avec leur partenaire. l’infidélité devient un moyen de parvenir à une fin, à savoir rétablir la vitalité des relations personnelles. Il est essentiel de parler afin d’atteindre l’objectif. Sinon, pourquoi changeriez-vous ?

Faites le ménage dans votre vie

Il y a aussi ceux qui trouvent désagréable de garder un secret et de nier leur infidélité. Elle les tourmente, leur instillant un sentiment continu de honte et un besoin insatiable d’en parler avec un compagnon. Après avoir cédé à la tentation, ils ne trouvent de consolation que lorsqu’ils se repentent. Et cette sensation est authentique. Parler de l’infidélité, à leurs yeux, en vaut la peine, car cela va “laver” la saleté de la relation et l’aider à se développer davantage. En règle générale, une telle personne ne triche plus. Il est pardonné, comme il se doit. Et ses sentiments pour elle deviennent encore plus forts.

Cela vaut-il vraiment la peine d’avouer une infidélité ou faut-il nier son infidélité ?

Cette question n’a pas de solution unique. Parler ou ne pas parler – beaucoup dépend du sexe du traître. C’est le point de vue adopté par la majorité des psychologues. Est-il nécessaire d’aborder le sujet de l’infidélité d’un homme ?

Le sexe fort voit l’infidélité de l’élu(e) d’une manière totalement différente de celle d’une femme. Un homme qui découvre que sa partenaire a des rapports sexuels avec un autre homme est incapable de contrôler son Ego outragé. Pour lui, il est difficile de poursuivre des relations avec une femme qui a eu un orgasme à la suite d’une intimité avec une autre personne. Chaque future rencontre sexuelle avec cette femme lui causera une terrible angoisse mentale.

Les femmes peuvent tolérer (et même oublier) ses escapades, mais elles n’accepteront jamais de tomber amoureuse ou d’avoir un lien affectif avec un autre partenaire. Aucune femme ne tolérera l’adoration flagrante de son homme, son lien spirituel ou son amitié de confiance avec une autre femme. Elles sont terrifiées par cela. C’est précisément ce dont vous ne devez pas parler avec elles.

Si la relation est essentielle pour vous, vous devez discuter de l’infidélité dans le contexte d’un passe-temps transitoire qui ne signifie rien pour vous. “Tu es la seule âme proche, la seule qui me soit précieuse, et je ne ferai plus de bêtises”, par exemple. Dans la plupart des cas, cela fonctionne parce qu’elle tente de s’en persuader, et vous l’assisterez.

Alors que faire, devez-vous avouer l’infidélité ? Il existe deux réponses – une pour les hommes et une pour les femmes.

À la question de savoir s’il est indispensable de parler de l’infidélité de sa femme, les psychologues conseillent aux hommes de le faire très doucement, avec les éléments de remords requis.
Il faut essayer de demander pardon, de faire preuve de la plus grande attention envers sa conjointe.

Les psychologues conseillent à la femme adultère de nier son infidélité, car la probabilité d’une manifestation de compréhension de la part du conjoint, et plus encore de recevoir son pardon, est pratiquement nulle. Parler à un homme de votre adultère est dangereux car vous allez toucher son ego de macho. Ne vous attendez pas à l’indulgence !

Il existe donc différents points de vue de spécialistes sur ce sujet, mais tous vous invitent à vous comprendre d’abord. Analysez, essayez de comprendre : pourquoi vous vous êtes lancé, quel était le motif de l’infidélité, votre attitude face à tout cela, ce que cette trahison signifie pour vous.

Une femme a-t-elle besoin d’avouer son infidélité à son homme ?

Souvent, une femme est tourmentée par des remords, des sentiments de honte pour ce qu’elle a fait et de pitié pour son mari, une insatisfaction d’elle-même et de la situation actuelle. Bien sûr, il ne sait encore rien, et extérieurement tout est inchangé. Alors, doit-elle aborder le sujet de l’infidélité avec son homme ?

Si vous respectez vraiment le lien, si les intérêts de la famille sont plus importants pour vous que les désirs personnels, alors ne vous dépêchez pas d’avouer votre adultère ; considérez plutôt toutes les conséquences bonnes et mauvaises de tels actes. Et il y a quelque chose à considérer.

Les avantages de parler de son infidélité avec un homme

  1. Purgez votre conscience. Chaque fois que vous regarderez votre conjoint, vous serez pris d’une forte envie de révéler ce que vous avez fait. Ensuite, avec une conscience propre, vous pourrez continuer à créer une vie ensemble. N’oubliez pas que vous n’aurez pas à recommencer depuis le début. Par conséquent, ne vous pressez pas de “nettoyer, éteindre votre peur et persévérer”.
  2. Vous rendre envieux. Dans de telles circonstances, comment une dame pense-t-elle ? “Quand mon amoureux remarquera que d’autres hommes s’intéressent à moi et que je suis capable de répondre, il commencera à me traiter différemment.” “Ne lui laissez pas croire que je ne vais nulle part loin de lui.” Il y a un grain raisonnable à cela – les conjoints reconsidèrent fréquemment leur attitude envers leur bien-aimée lorsque d’autres hommes manifestent de l’intérêt pour elle. Cependant, si elle le trahit, surtout s’il choisit d’en parler, il n’est peut-être pas prêt à pardonner. Et vous courez le risque de tout détruire.
  3. Renforcez votre union. Quand il y a des secrets, il ne peut y avoir de mariage solide.
    Vous devez communiquer. Ce n’est qu’en vous disant toute la vérité que vous gagnerez la confiance de votre partenaire. Permettez à la vérité de piquer sa fierté, mais après s’être calmé, il pardonnera (après tout, on ne peut rien changer). Vous traverserez ensemble une période difficile, et vous utiliserez toute la puissance de l’amour pour renforcer vos liens.
  4. Rendez votre mariage plus fort. Quand il y a des secrets, il ne peut y avoir de mariage solide.
  5. Vous devez communiquer. Ce n’est qu’en vous disant toute la vérité que vous gagnerez la confiance de votre partenaire. Permettez à la vérité de piquer sa fierté, mais après s’être calmé, il pardonnera (après tout, on ne peut rien changer). Vous traverserez ensemble une période difficile, et vous utiliserez toute la puissance de l’amour pour renforcer vos liens.

Les inconvénients de parler de son infidélité avec un homme

  1. Les secrets sont exposés. Préparez-vous à ce que votre partenaire commence à s’ouvrir en réaction à votre confession. Il faudra discuter non seulement de son adultère, mais aussi de sa trahison. Êtes-vous prêt à apprendre, par exemple, qu’il vous trompe ? Êtes-vous prête à accepter qu’il ne vous aime pas et qu’il se fiche de ce que vous faites ? Dois-je dire quelque chose ?
  2. Une séparation. Vous ne serez pas pardonné si vous le trompez – c’est la réponse la plus prévisible à une tromperie. Il est plus simple pour lui de rompre avec vous que d’être irrité en permanence. Après tout, vous l’avez humilié à vos propres yeux en préférant quelqu’un d’autre.
  3. Vous pouvez lui parler, mais vous ne pourrez pas prédire la réaction de votre mari. Peut-être vous adore-t-il et se montre-t-il aimable. Dans ce cas, il peut être capable d’oublier cette histoire et de maintenir le lien. Ou bien, malgré votre véritable chagrin, sa fierté sera gravement atteinte, et il vous abandonnera. Vous devez choisir entre le maintien de la famille et de l’amour et la préservation de votre conscience. Chaque femme doit décider elle-même si elle doit dire quelque chose ou non.

La plupart des experts pensent qu’une femme n’a pas besoin d’informer son conjoint de son adultère. Même s’il trouve le courage de vous pardonner et de continuer à vivre ensemble comme si de rien n’était, sa foi en vous est ébranlée. Les scandales éclateront pour la plus petite des raisons (rester tard au travail, éteindre le téléphone, être avec un copain).

Les pensées concernant l’endroit où vous êtes et la personne avec qui vous êtes en ce moment ne le laisseront pas tranquille. Tout évitement d’une réponse directe, le ton incorrect d’un appel téléphonique, etc. est un déclencheur de rêve violent. Des images de vous dormant dans les bras de votre amant défilent dans son esprit, et un étrange sourire sur son visage atteste de souvenirs heureux. Il n’arrive pas à se sortir ces idées de la tête, et personne ne peut le convaincre du contraire. Après tout, si vous l’avez déjà fait, cela vaut la peine de le répéter.